B·R·A·H·M·S KRYPTOR

B·R·A·H·M·S KRYPTOR

B·R·A·H·M·S KRYPTOR dont les preuves ne sont plus à faire depuis de nombreuses années est le fer de lance de notre société pour le diagnostic en laboratoire.

1) Carrousel d’échantillons
Le carrousel d’échantillons comprend cinq portoirs de 10 tubes ou microtubes (en utilisant un adaptateur). Il peut à la fois accueillir des tubes primaires et secondaires d’une hauteur de 60 à 110 mm, d’un diamètre de 11 à 17 mm ainsi que des calibrateurs ou des échantillons prélevés. Il est possible de retirer chaque portoir individuellement pour le charger et le décharger.

 2) Unité de pipetage
L’aiguille d’échantillonnage permet de pipeter l’ensemble des réactifs et des échantillons requis sur la plaque de dilution et à l’intérieur de la plaque réactionnelle. L’aiguille est chauffée pour équilibrer la température du mélange réactifs-échantillons afin que celui-ci atteigne la température de réaction avant d’être réparti et mélangé à l’intérieur de la plaque réactionnelle. Le système est doté d’un dispositif de détection des caillots ainsi que d’une identification capacitive du niveau des réactifs.

 3) Plaques de dilution
Les plaques de dilution servent à diluer les échantillons concentrés au-delà de la plage de mesures. Il y a suffisamment de place pour accueillir deux plaques de dilution comprenant 50 puits chacune. Le système contrôle la disponibilité des puits.

 4) Aire réaction
L’aire réaction réfrigérée à une température située entre 2 et 8 °C peut accueillir 15 trousses de réactifs nécessaires pour effectuer les tests. Les réactifs sont identifiés à l’aide d’un code à barres. Le contenu de l’aire réaction fait l’objet d’un contrôle automatique. La stabilité des réactifs dépend du paramètre correspondant et est également soumise à un contrôle automatique.

 5) Plaque réactionnelle
La plaque réactionnelle contient 300 puits destinés à la réaction de l’échantillon et du réactif. La plaque est chauffée à 37 °C. La mesure de la fluorescence y est également effectuée.

 6) Unité de lavage/ déchets
L’unité de lavage/déchets comporte une bouteille destinée à recueillir le liquide du système servant à rincer l’unité de pipetage ainsi qu’une seconde bouteille où sont déversés les déchets liquides. Ces deux bouteilles sont équipées de capteurs de liquide. Le tampon reste stable 15 jours après la reconstitution. Le troisième tuyau de l’unité de lavage sert de tuyau d’écoulement empêchant, en cas d’urgence, un débordement des liquides de l’unité de lavage dans l’appareil.

 7) Aire de dissolution KRYPTOR®
Cette aire est utilisée pour les solutions KRYPTOR®1 à 4. Les solutions 1 et 2 servent à dissoudre les réactifs lyophilisés. Les solutions 3 et 4 sont utilisées au cours de différentes étapes de lavage entre le pipetage des réactifs et des échantillons. Leur utilisation dépend des paramètres réglés. Toutes les solutions KRYPTOR® se conservent à température ambiante pendant quatre semaines après leur ouverture.  Prenez garde à ne pas mélanger différentes bouteilles!

 8) Appareil de lecture de codes à barres
Le scanneur à main identifie les réactifs avant que les trousses ne soient placées dans l’unité des réactifs. Un code à barres permet de disposer de l’ensemble des informations requises concernant, par ex. la calibration ou les charges d’échantillons prélevés et de réactifs pouvant être lues par ce même scanneur.

 9) Interface utilisateur

  • Interface Windows
  • Visualisation de l’état du système en temps réel
  • Fonction d’aide contextuelle
  • Transfert de données bidirectionnel
  • Connexion aisée à l’interface LIS
  • Connexion en ligne selon le standard ASTM
  • Programme de contrôle de la qualité intégré (Levey-Jennings)

Partager cet article